Informations

Les différents microscopes et caméras connectées diffèrent-ils en termes de facteur de recadrage ?

Les différents microscopes et caméras connectées diffèrent-ils en termes de facteur de recadrage ?



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai récemment analysé un tas de microphotographies et utilisé "% de la surface de l'image" pour décrire la surface des structures (les villosités choriales devaient montrer leur densité dans le placenta). Cependant, mon professeur a suggéré que j'aurais dû utiliser mm2. Il n'y a pas de problème de conversion, mais je soupçonne que différents microscopes peuvent avoir différentes zones de champ de vision pour la même échelle. Ainsi, la conversion rendra les résultats encore plus difficiles à interpréter.

La surface absolue des microphotographies de la même échelle et de la même taille diffère-t-elle donc entre les microscopes/appareils photo ? Ou est-il en quelque sorte standardisé ?


Ainsi, la conversion rendra les résultats encore plus difficiles à interpréter.

Je ne connais pas personnellement cette mesure spécifique, mais en général, à moins qu'il n'y ait une convention spécifique sur la façon de rapporter une mesure, une mesure absolue devrait faire les résultats Plus facile à interpréter, pas plus difficile (vs. % de la surface de l'image). D'après une recherche rapide, il semble que des mesures absolues de surface, de volume et de densité soient généralement utilisées lors du rapport des mesures des villosités choriales, il n'y a donc pas de convention pour le faire d'une autre manière.


Voir la vidéo: Microscope optique: biologie cellulaire (Août 2022).